Association Montagne Labarthe


AccueilSorties en montagneComptes-rendusAnnée 2009 • Faja de las Flores, Cylindre du Marboré - Gavarnie

Raid sur 3 jours - 11 juillet 2009

Faja de las Flores, Cylindre du Marboré - Gavarnie

rédigé par Yves Moy

Nous étions cette année quatre randonneurs, Caroline, Hélène, Jérémy et Yves, à nous retrouver à Gavarnie pour un premier bivouac au-dessus d’Espécières (hors Parc National sous peine de PV !). Le matin nous laissons la voiture au col des Tentes, d’où l’on admire les faces nord du Taillon et des Gabiétous.
Au Port de Boucharo (ou Bujaruelo), nous basculons en Espagne. Nous recherchons un itinéraire qui passe plus haut que la cheminée habituelle mais c’est dans une zone de calcaire pas si facile où il faut mettre les mains, puis nous rejoignons le chemin, assez peu tracé.
Après la montée à la Forqueta de Gabieto, nous rejoindrons les vires de l’Escuzana. Elles sont aériennes mais larges, avec un chemin confortable. A la sortie, une petite prairie invite à s’arrêter pour manger et faire un brin de sieste. Ensuite, arrivés au col de l’Escuzana, nous faisons l’ascension du sommet (2847m). Nous descendrons la crête de l’autre côté en laissant à droite le sommet du Tozal del Mallo, l’impressionnant éperon qui domine l’entrée du canyon d’Arazas, pour arriver aux Aguas Tuertas, lieu de notre bivouac.
Le lendemain matin, les isards nous regardent prendre le petit déjeuner. Nous rejoignons la vire, que nous suivrons le long d’à-pics impressionnants au-dessus des cirques de Carriata et de Cotatuero (canyon d’Arazas).
La randonnée se continue par un contournement du lapiaz et la remontée du Cotatuero supérieur, assez faiblement cairné. On débouche au Col de Milliares, où l’on retrouve le chemin du refuge de Goriz. Sans le prendre, nous gagnons la Faja Luenga que nous suivons jusqu’à un emplacement de bivouac un peu à l’abri du vent.

Le matin suivant, nous gagnons en une vingtaine de minutes le chemin de l’étang glacé, voie normale du Mont Perdu. Nous, c’est le Cylindre du Marboré (3325m) qui nous intéresse. Sur la foi de divers renseignements donnés par des randonneurs, nous décidons d’y aller par le versant ouest. Depuis le lac glacé, nous prenons le chemin horizontal pendant un moment puis nous montons vers une brèche par un éboulis terreux très raide. Mauvais choix : Il vaut sans doute mieux monter par une pente de neige directe depuis le lac glacé et redescendre ensuite par l’autre versant si l’on veut poursuivre la traversée vers la Brèche de Roland. Au petit col, nous choisissons "la de izquierda", la cheminée de gauche, sur les conseils de deux espagnols qui viennent de redescendre. Une courte escalade, facile mais encordés en faisant un relais d’assurance, puis nous continuons la crête facile, pimentée d’un autre passage d’escalade, plus court. Nous aurons le plaisir d’être tout seuls au sommet.
Redescente au col puis nous traversons vers la Brèche, en restant autour de 3000m d’altitude. Nous avons franchi le petit pas de désescalade par une variante (trop tôt cairnée) peut-être plus difficile que le passage normal, qui se trouve un peu plus loin. Casse-croûte au col des Isards, avec une petite alerte à l’insolation stoppée par du repos à l’ombre. Nous descendrons ensuite le Pas des Isards en se tenant à la chaîne pour remonter en peu de temps à la Brèche de Roland. Nous y retrouvons la foule habituelle qui nous tient compagnie dans la redescente à Boucharo.

Des fleurs (dont certaines rares, comme l’edelweiss) par milliers, des aperçus vertigineux sur le canyon d’Arazas, une très belle vue sur le Mont Perdu et l’envers des sommets de Gavarnie, tout a concouru à faire de cette sortie une belle réussite, avec en prime la satisfaction d’avoir évité l’arrivée d’une période d’orages en décidant d’avancer d’un jour le départ !

info portfolio

Descente de l'Escuzana Cirque de Carriata Saxifrage Le groupe Bivouac Traversée à 3000m Assurage

P.-S.

Yves a pu tester son matériel (presque) ultra-léger avant sa grande traversée des Pyrénées, mais cela est une autre histoire...

Voir la sortie

Siret : 498 618 750 00018 - APE : 9312Z - Activités de clubs de sports
On voit mieux ce site avec le navigateur Firefox |Nous écrire | |Plan du site | SPIP